Chiffrement de la sauvegarde

Avec Openbackup, les utilisateurs peuvent sauvegarder et chiffrés les fichiers. Lorsque vous chiffrez des fichiers, ils ne pourront pas être vus/ouverts par d’autre personnes à moins que ces dernières ne disposent de votre mot de passe de déchiffrement.

Chiffrer vos fichiers a des avantages et des inconvénients. Le gros avantage est que cela empêchera des utilisateurs non autorisés d'accéder à vos fichiers.

Voici quelques inconvénients à chiffrer vos fichiers :

  • Vitesse  – Lorsque vous chiffrez vos fichiers, la sauvegarde sera plus longue. Chaque fichier qui devra être sauvegardé sera chiffré sur le poste client puis envoyé sur le serveur. Ce délai est plus important sur les fichiers volumineux. Par exemple, chiffrer un fichier de 1GO peut prendre environ 3 minutes.
  • Perte du mot de passe – Vous ne serez pas capable de restaurer un fichier d’une sauvegarde si vous avez perdu votre mot de passe. Openbackup utilise un algorithme de chiffrement puissant (128B AES encryption) pour chiffrer vos fichiers.
  • Sauvegarde complète – Chaque fichier de votre ordinateur sera copié à nouveau si vous changez votre mot de passe ou si vous modifiez l’option de chiffrement.
  • Restauration – Le client Openbackup est capable de restaurer vos fichiers sans étapes supplémentaires. Cependant, si vous restaurez les fichiers via votre navigateur web, vous devrez manuellement déchiffrer les fichiers en utilisant le client Openbackup.

Comment utiliser le chiffrement

Afin de chiffrer vos fichiers, cliquez sur l'onglet "Chiffrement" du menu "Options". cochez la case et indiquez un mot de passe. Celui-ci ne doit pas dépasser 16 caractères :

Outil de chiffrement dans le client Openbackup

 Le client Openbackup intègre un outil permettant de chiffrer/déchiffrer vos fichiers à la demande. Pour cela :

    • Cliquez sur "Outils" dans la barre en haut
    • Sélectionnez "Crypter/Décrypter les fichiers"

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0

Commentaires

0 commentaire

Cet article n'accepte pas de commentaires.